MEMBER AREA
STUDENT AREA (e-Learning)
Login:

Password:
Contacts Internationaux
BROWSER + OS

  Browser
   Unknown ?

  Plate-forme
   Unknown

Contact Infos
ADIP
282, Rue de Fleron
4020 - Jupille-Sur-Meuse
Belgium

Jacky Marino

GSM: +32(0)495 775 938

Pascal Mossiat

GSM: +32(0)495 487 046


Copyright ©1997-2018
All Rights Reserved
www.adip.be
V.P.S.

Les tables de plongée sont calculées pour être utilisées au niveau de la mer ou la pression atmosphérique est proche de 1 bar.

En altitude, la pression atmosphérique diminue. De ce fait, pour des profondeurs identiques en mer ou en altitude, les pressions absolues vont être différente et les tables de plongées en mer ne pourront plus être utilisées.

Pression atmosphérique Mer Lac
Surface 1 bar 0.5 bar
- 20 m 3 bars 2.5 bars
- 40 m 4 bars 3.5 bars

  La pression atmosphérique en lac < Pression atmosphérique mer

LA PROFONDEUR FICTIVE

Les données :

PAM = Pression atmosphérique mer
PAL = Pression atmosphérique lac
Pam = Profondeur réelle palier mer
Pal = Profondeur réelle palier lac
PR = Profondeur réelle
PF = Profondeur fictive
PF = Profondeur à laquelle il aurait fallu aller pour avoir la même saturation.
PAL = 0.5 b
PAM = 1 b
PR = 20 m
le rapport Pa/P atm est différent
MER :
Pa = 1 + 2 = 3 b
Pa / Patm = 3 / 1 = 3 
LAC :
Pa = 0.5 + 2 = 2.5 b
Pa / Patm = 2.5 / 0.5 = 5

Il faudrait aller en mer à 40 mètres pour avoir le même rapport qu'en lac. Cette profondeur est appelée profondeur fictive et se calcule grâce à la formule :

PF = PR * PAM
PAL et en lac PF > PR

PROFONDEUR DES PALIERS

Pal = Pam * PAL
PAM et en lac Pal > Pam

VITESSE DE REMONTEE

La durée de la remontée est calculée pour permettre la désaturation.

Vitesse de remontée = PF ou PR

15 VL (vitesse de remontée lac)

VL = VM * PAL
PAM et en lac VL > VM

CORRECTION DES PROFONDIMETRES EN ALTITUDE

Il existe trois types de profondimètres :

- à membrane ou a tube de bourdon
- à tube capillaire
- avec capteurs

Il sont étalonnés à la pression atmosphérique de 1 bar.

1) Profondimètre à membrane ou à tube de bourdon

Il réagit à la pression absolue et indique la profondeur correspondante en mer.
Quand il indique 10 mètres, il reçoit une Pression Absolue de 2 bars.
Si il indique 10 m en altitude, la profondeur n'est pas de 10 m car la pression atmosphérique en altitude est plus faible qu'au bord de la mer.
Il y a donc un retard à ajouter à la profondeur indiquée pour avoir la profondeur réelle.
R (retard) = 10 * (PAM - PAL)

Le retard est constant quelque soit la profondeur

==> PR = Prof lue + R

2) Profondimètre capillaire

Ils ont pour base le fonctionnement de la Loi de Mariotte.
L'eau exerce une pression sur l'air contenu dans le tube. Au fur et à mesure que la pression augmente, l'air diminue de volume.
Ces profondimètres indiquent une lecture directe de la profondeur fictive d'une plongée.
Ils ont cependant un manque de précisions en eaux froides.

3) Ordinateur ou timer

Ils indiquent la profondeur réelle de la plongée et des paliers.

PLONGEE AVEC UNE MELANGE O2/N2 DIFERENT DE L'AIR

Il peut être intéressant de diminuer la proportion d'azote pour diminuer les effets de la narcose.
Il est possible de rajouter de l'oxygène mais attention à l'Hyperoxie.
Il faut calculer une profondeur équivalente avec laquelle on pourra utiliser les tables à l'air , donc trouver une profondeur à l'air avec laquelle on aurait la même TN2 qu'avec le mélange.
TN2 est proportionnelle à la pression d'azote puisque TN2 = PpN2 = Pa * X%
Il faut donc que Pa mélange * X% = Pa air * 80%
PAE = Pression Absolue Équivalente

PAE = Pa mélange x X 80

Si le taux de N2 est inférieur à 80%, la profondeur équivalente est toujours plus faible que la profondeur réelle.

L'Hyperoxie : il faut toujours vérifier que le mélange considéré peut être respiré à la profondeur donnée sans dépasser les limites de l'Hyperoxie. (PpO2 <= 1.7 b)
Il n'y a pas de modification de la profondeur des paliers., ni de la vitesse de remontée.
En effet, la remontée est programmée pour que TN2 / Pa <= SC et TN2 <= SC * Pa
Et que l'on respire de l'air ou un mélange, SC et Pa ne changent pas aux paliers ou en surface

INHALATION D'O2

1) entre deux plongées

Il diminue la tension d'azote résiduel et donc la majoration
En respirant de l'O2 pur, la désaturation est plus rapide qu'en respirant de l'air puisque la TN2 finale est de 0 bar.
Il existe un tableau inhalation d'O2 entre deux plongées dans les MN90.

2) aux paliers

L'oxygène pur respiré aux paliers facilite l'élimination de l'azote. Les temps de paliers sont réduit d'environ 40% par rapport à des paliers respirés à l'air.
Si le sujet est au repos, ces paliers peuvent commencer à 9 m mais ne doivent pas dépasser une durée de 2 h.